08/12/2008

Le sexe... toujours le sexe

Face à la crise économique qui réduit leur pouvoir d'achat, une majorité de Britanniques choisit le sexe comme passe-temps gratuit favori, selon un sondage publié lundi.

Se glisser sous la couette est élu l'activité la plus populaire en temps de crise par 37% des deux milliers de Britanniques interrogés par l'institut YouGov.

"Bavarder avec des amis" arrive en deuxième position, avec seulement 18%, tandis que le lèche-vitrine se classe troisième (9%). Se rendre au musée, très souvent gratuit au Royaume-Uni, est classé bon dernier, avec 6%. Le reste des sondés ne se prononcent pas.

"En ces temps de crise, les Britanniques ne seraient peut-être plus aussi rigides qu'auparavant, sauf peut-être à certains endroits", commente Lisa Power, une des responsables de l'organisation de lutte contre le sida, Terrence Higgins Trust, qui a commandité l'étude dans le cadre de la 20è journée mondiale contre le fléau, organisée par l'ONU ce lundi.

La hausse des ventes de préservatifs vient soutenir les résultats du sondage, ajoute l'organisation, soulignant qu'un paquet "coûte une fraction du prix d'une sortie" au restaurant ou au spectacle. "Les experts disent de plus que l'exercice est une manière de maintenir le flux des hormones du bonheur", précise le Trust dans un communiqué.

Etre membre d'un club de gym coûte entre 30 et 70 livres (36 et 83 euros) par mois tandis qu'avoir des relations sexuelles est gratuit, souligne l'organisation, rappelant qu'on peut facilement se procurer des préservatifs sans rien dépenser

08:15 Écrit par joana silva dans Amour | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sexe, humour, britanniques |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.