06/11/2008

Sous-vêtements masculins : les 10 erreurs fatales à éviter


 

 

1 : Le slip qui baille

Le coton c’est peut être agréable à porter mais le problème est que ce tissu perd vite sa forme et au final baille sur les fesses - pas très sexy. De plus, dans les tons clairs, le coton vire facilement au gris, absorbant toute couleur ayant coulé durant le lavage. Beaucoup d’autres mélanges de tissus sont proposés qui garderont plus longtemps leur aspect originel.

2 : Le caleçon sous le pantalon fin

Vous êtes peut être mieux avec votre caleçon type baggy qui ne vous sert pas et qui vous laisse libre comme l’air - mais le monde entier n’a pas besoin de le savoir ! Si vous portez de tels sous-vêtements sous un pantalon fin, cela va se voir : les caleçons ont tendance à remonter et à se boufonner et sous un pantalon qui laisse tout apparaître vous allez vite être grillés ! A éviter…

3 : Les chaussettes tue-l’amour

On a compris, c’est Mamie qui vous les a offertes… Parce que Caliméro c’était votre personnage de BD préféré étant jeune ? On s’en doute. Mais il y a un moment pour tout. Porter des chaussettes extravagantes n’a pas tout à fait la même classe que de sortir la cravate originale, au contraire, ça sousentend plutôt un manque de goût ou de maturité qu’une audace attrayante… Restez sobre, c’est plus sûr !

4 : Les trous !

Mais oui, on les aime ces sous-vêtements fétiches !  On veut les mettre tous les jours ! Mais c’est en faisant exactement cela auparavant que nous avons mené nos adorés à leur fin et il arrive un moment où il faut savoir dire stop… Ce moment est quand le premier trou apparaît. Dès que votre slip est troué, ou encore que l’élastique n’est plus tant élastique, n’hésitez pas à faire appel à l’ultime recours : la poubelle !

5 : Que ce soit écrit NOIR sur BLANC !

Et non le contraire ! Porter une couleur foncée sous une chemise claire cassera vraiment toute votre image - on ne voit même plus ce que vous avez choisi de mettre au dessus tellement que les dessous ressortent ! Il en va de même pour les tee-shirts sous les chemises à manches courtes, par exemple : évitez de laisser vos sous-vêtements apparaître ou dépasser de votre tenue ou vous pouvez vous identifier aux skateurs du quartier qui font le concours de celui qui laisse voir le plus de caleçon !

6 : Toutes les semaines Tous les jours

Je vous rappelle votre mère quand vous aviez 4 ans ? Vous savez bien qu’une maman a toujours raison ! Changer de sous-vêtements de manière quotidienne est indispensable, sans quoi non seulement vous pourrez être sûr de passer pour un homme sale mais en plus vous vous exposez à des maladies - tout de suite ça vous raisonne, n’est-ce pas ?! En effet, une journée suffit largement à vos sous-vêtements pour cumuler un maximum de bactéries, préférez donc éviter les risques.

7 : Les traces aux aisselles…

Vous trouvez des traces jaunes aux aisselles sur vos tee-shirts pourtant lavés… Vous transpirez ? (N’essayez pas de vous la jouer super clean, la réponse à cette dernière question est inévitablement oui !) Vous avez un sèche-linge ? Ceci explique celà ! Le mélange de transpiration et de déodorant est retenu par le tissu aux aisselles et même en ayant lavé votre tee-shirt ces traces de saleté peuvent se voir ancrées si vous passez votre tee-shirt au sèche linge. Optez plutôt pour le soleil en été ou la cheminée en hiver, cela prend plus de temps mais vous aurez l’aire moins sale !

8 : Le slip qui serre

Ce choix est à éviter Messieurs, surtout si vous cherchez à procréer. Un slip qui serre trop ne laisse pas respirer et compresse, ce qui n’est pas très sain, ni très confortable.

9 : Ne pas confondre survêtements et sous-vêtements !

Ce n’est vraiment pas très classe de porter vos sous-vêtements pour faire du sport… Bien que le marcel fasse resortir vos muscles, il ne fait pas resortir vos goûts ! Optez plutôt pour un beau jogging et un tee-shirt de sport et gardez les dessous dessous !

10 : Le bon roi Dagobert

A ne pas reproduire… ! Même si le temps vous presse, prenez le temps de mettre vos sous-vêtements dans le bon sens, cela ne prend pas longtemps de regarder de quel côté se trouve l’étiquette et vous vous éviterez peut-être ainsi une situation génante - on ne sait jamais ce qui nous réserve la journée !

Avec tout cela, vous ne risquez pas de décevoir - le caleçon le mieux porté est celui que l’on veut vous enlever !

08:45 Écrit par joana silva dans Amour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.