01/11/2008

Femme de motard ? question de patience...


Un motard corrézien étourdi a parcouru pas moins de 120 km avant de se rendre compte... qu'il avait oublié sa femme sur une aire d'autoroute de la banlieue de Strasbourg, a-t-on appris mardi 22 juillet auprès des  gendarmes.

L'homme de 53 ans et sa femme de 45 ans revenaient lundi matin d'un séjour  en Allemagne. La fin de matinée approchant, ils avaient décidé de faire un halte  dans une station-service de l'autoroute A35, à hauteur d'Ostwald (Bas-Rhin) pour  faire le plein et se restaurer avant de reprendre la route, selon la même  source.

Mais quelque 120 kilomètres plus loin, stupeur du motard qui se rend compte  que son épouse n'est pas sur la moto: très inquiet, il se rend à la première gendarmerie qu'il trouve sur son chemin, celle de Burnhaupt-le-Haut (Haut-Rhin), à une quinzaine de kilomètres à l'ouest de Mulhouse.

Là, il explique aux militaires que sa femme "est sans doute tombée sur  l'autoroute". Des recherches sont alors menées sur la portion concernée mais  l'infortunée passagère demeure introuvable.

L'époux donne alors les coordonnées d'une amie qui, contactée par les  gendarmes, explique justement qu'elle vient d'être contactée par l'épouse qui  attendait depuis plusieurs heures sur une aire d'autoroute en Alsace après avoir  été oubliée par son mari.

"Elle attendait gentiment à la station, un casque à la main, depuis 4 heures  de temps", rapporte un gendarme, qui explique que le mari était vraiment  "persuadé" d'avoir quitté la station avec sa passagère.

Soulagé, le motard "tête-en-l'air" n'avait plus qu'à refaire les 120 km en  sens inverse... et à trouver une bonne excuse.

10:46 Écrit par joana silva dans Amour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.